Risque de canicule, comment protéger nos ainés ?

Juil 1, 2021

Le pic de chaleur que nous avons connu début juin, a réveillé les souvenirs tragiques de l’épisode caniculaire de 2003 

Pour le moment, rien ne nous permet d’annoncer avec certitude que notre été 2021 va connaître une nouvelle vague de chaleur. Toutefois, les personnes âgées, spécialement sensibles aux grandes variations de température doivent être particulièrement protégées face aux dangers de la canicule. 

Nous vous expliquons pourquoi et comment prendre soin de nos ainés en cas de pic de chaleur. 

Akaza services Draveil

Les dangers de la canicule

Le principal problème lié à la canicule est le risque de déshydratation, accru chez certaines populations fragiles comme les nourrissons, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques comme le diabète, par exemple.  Les causes de cette vulnérabilité chez les seniors sont avant tout physiologiques. 

Troubles de la sudation 

Dans un contexte de fortes chaleurs, les personnes âgées produisent moins de sueur que les personnes plus jeunes. Elles ont donc plus de mal à adapter leur corps aux élévations soudaines de températures. 

Dérèglement du mécanisme de la soif 

Alors que normalement la sensation de soif apparaît dès que l’organisme a besoin d’eau pour maintenir son équilibre, chez les personnes âgées, elle intervient avec un certain retard. Les seniors doivent prendre l’habitude de boire, avant même de ressentir la soif, que ce soit pendant ou hors période de canicule. 

Fortes chaleurs : protéger nos ainés

Depuis 2004, le gouvernement met en place chaque année un dispositif de surveillance, de prévention et d’action : le Plan canicule. L’accent y est mis sur la solidarité entre voisins et la lutte contre l’isolement des aînés, principal facteur de risque en cas de vague de chaleurs extrêmes. 

Au quotidien, voici quelques conseils afin de prévenir et protéger nos ainés en cas de fortes chaleurs : 

  • Appeler une à deux fois par jour pour s’assurer de la bonne santé.
  • Veillez à ce que la maison reste à l’abris de la chaleur : fermer les volets, les rideaux ou les stores des fenêtres situées sur les façades exposées au soleil.
  • Rappeler aux seniors de manger normalement (fruits, légumes, pain, soupe…). En cas de difficulté à avaler les liquides, consommer des fruits et crudités.
  • Rappeler  à nos ainés de  boire environ 1,5 L d’eau par jour. Pas de consommation d’alcool qui altère les capacités de lutte contre la canicule et favorise la déshydratation ; Éviter les boissons à forte teneur en caféine ou très sucrées. 
  • Si c’est possible, proposez de passer quelques heures dans un endroit frais ou climatisé. Toutefois, prenez garde aux abus de la climatisation qui peuvent entraîner des infections.
  • Se mouiller plusieurs fois par jour tout en assurant une légère ventilation.
  • Si elle est sous traitement médicamenteux, demandez conseil au médecin traitant ou pharmacien, certains médicaments peuvent accélérer la déshydratation.
  • Si vous êtes loin de cette personne, inscrivez-la sur le registre de sa mairie ou contactez son Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). Elle bénéficiera ainsi d’aide en cas de canicule. 

Vous êtes loin de vos ainés, vous partez en vacances,  Akaza services  prend le relais ! Nous pouvons veiller, à votre place, sur vos ainés, ponctuellement  ou de manière récurrente, nos auxiliaires prennent le relais en toute quiétude. N’hésitez pas à nous solliciter : contact@akaza-services.fr – 01 83 61 00 69 

leo. mattis luctus suscipit amet, libero. id